Odyseed, l’agriculture urbaine à portée de mains

Nous sommes de plus en plus à prendre le temps de cultiver nos légumes, herbes et fruits dans nos jardins et potagers partagés, mais la culture reste pour beaucoup d’entre nous une contrainte de temps et de place. La start-up nivelloise Odyseed a créé Eden, un potager d’intérieur qui permet à chacun de cultiver ses herbes aromatiques … sans rien faire !



L’Eden est un potager intelligent, qui gère seul l’arrosage et la luminosité de vos plantes. Quand vous le lancez pour la première fois, il vous suffit de remplir le réservoir d’eau et de semer vos graines dans le terreau (tous les deux inclus). Et c’est tout ! L’éclairage s’allume automatiquement et est assuré par des lampes led qui reproduisent les rayons lumineux du soleil. Le réservoir d’eau est autonome pendant 2 à 3 semaines, et se manifeste quand il est temps de le remplir.


L’Eden permet de faire pousser une grande variété d’herbes aromatiques, des piments, des tomates cerises, des fraises. Vous pouvez utiliser les graines vendues par Odyseed, qui ont l’avantage du 100% bio et de l’originalité (basilic citron ou cannelle, persil thaï, etc. qu’on trouve difficilement dans le commerce) ou les semences de votre choix. Vous pouvez aussi l’utiliser comme une serre et transférer vos plantes dans votre jardin lorsqu’elles sont prêtes à affronter l’extérieur. Les plantes aromatiques se conservent de 4 à 6 mois , de quoi avoir de nombreuses occasions de s’en servir !


A l’origine du projet Odyseed, il y a Brieuc Thoumsin, 28 ans. L’idée de potager d’intérieur lui vient en fin de parcours à Solvay, où il en fait son projet de fin d’études, avant de poursuivre l’expérience plusieurs mois dans son garage. Seul et sans financement, la route semble compliquée jusqu’à ce qu’il rencontre par hasard Raphaël Hasson, le directeur de la société familiale nivelloise Alteximex. Raphaël, qui vient tout juste de lancer un pôle start-up au sein de son entreprise, est enthousiasmé par le projet, et devient un associé et un mentor de choix pour Brieuc.


L’Eden a rapidement trouvé sa place sur le marché, et aujourd’hui le succès est au rendez-vous, notamment en France où il réalise ¾ de son chiffre d’affaires. Le potager est vendu sur Amazon mais également en France et au Benelux dans de grandes enseignes telles que Fnac, Mediamarkt, Leclerc ou le groupe Maxeda (Brico, Plan-it) et bientôt également en Allemagne et en Angleterre. Bref, ça bouge bien pour Odyseed, qui n’en est pas restée là puisque la start-up poursuit sa philosophie durable en travaillant à la création de nouveaux produits liés à l’agriculture urbaine.


Dans la gamme, on retrouve notamment des pots de jardinage géotextiles, qui permettent de cultiver de tout, partout, facilement et à faible coût. Légers, non-cassables, lavables et pliables, ils existent dans différentes tailles, et ont une durée de vie d’au-moins 10 ans. Autre nouveauté : les pots en Batyline (la toile résistante qu’on retrouve sur certains transats et fauteuils de jardin) dans une gamme très colorée, et last but not least, le composteur d’intérieur : un look de petite poubelle, chromée, avec un filtre à charbon intégré pour canaliser les mauvaises odeurs. Dans les projets de plus grande envergure, Brieuc travaille actuellement au prototype d’une ferme urbaine qui permettra la culture d’intérieur en mode vertical.

L’Eden n’est pas le seul potager d’intérieur sur le marché, mais son atout indéniable est de proposer un système ouvert. Ainsi, alors que ses concurrents proposent des systèmes fonctionnant avec des capsules (comme le café Nespresso), Odyseed mise sur le libre choix et surtout l’écologie, en permettant à ses utilisateurs d’utiliser le substrat et les graines qu’ils souhaitent.


Odyseed est une start-up nivelloise en pleine expansion, pleine de rêve, d’idéalisme, de professionnalisme et de sérieux. Une belle énergie qui naît de la fougue entrepreneuriale de Brieuc et de l’expérience business de Raphaël. Un projet qui s’inscrit dans les enjeux environnementaux actuels et qui se positionne comme une réponse aux contraintes urbaines du grand public. A suivre, assurément !


A côté d’Odyseed, Brieuc et Raphaël ont lancé en 2017 la start-up Venilu, spécialisée dans les vélos électriques pliables : un article à retrouver dans quelques pages !

Par Emilie Colle

https://odyseed.com/

© 2018 creation by Pica Mundo sprl - Toute reproduction interdite sans autorisation de la rédaction.

Editeur responsable : Chantal Cayphas I Pica Mundo sprl - Rue Sainte Gertrude 14 - 1400 Nivelles   I   Belgique   I   n° d'entreprise : 0874.357.604