Anne Franck au Centre Culturel de Nivelles

Le « Journal d’Anne Franck » n’est pas seulement le récit d’une adolescente contrainte de se cacher dans un grenier pendant deux ans. C’est le visage, la voix des innombrables victimes de la guerre restées dans l’anonymat. Son adaptation théâtrale sera à découvrir sur les planches du Waux-Hall, le 19 mars 2019.


L’histoire

Amsterdam, 1942. Dans l'annexe du 263, Prinsengracht, huit personnes se terrent. Anne Frank a alors treize ans. Elle reçoit en cadeau un cahier relié dans lequel elle entreprend d'écrire son journal. Jeune fille gaie mais solitaire, elle raconte son quotidien à Kitty, son amie imaginaire. Un quotidien derrière lequel se cachent les terribles conditions de vie de la population juive...

Le journal d'Anne Frank relate la vie quotidienne de huit personnes qui tentent de s'accommoder de leur sort. Obligés de vivre les uns sur les autres, ils possèdent chacun leur tempérament, leur sensibilité et leurs caractères. Anne Frank se fait la chroniqueuse subtile et souvent amusée de cette maisonnée dont elle n’est d'ailleurs pas l'élément le plus facile.



Un message d’espoir

Septante-six ans plus tard, le journal d’Anne a été publié à plus de 30 millions d'exemplaires. Il a été adapté au cinéma, dans la littérature, dans des expositions… Après sa publication, Otto Franck, père d’Anne et seul survivant de la famille, a reçu des milliers de lettres auxquelles il a répondu en faisant part de son espoir que le journal puisse œuvrer à la réconciliation entre les gens, entre les peuples. En montant la pièce, David Michel (directeur du Théâtre Royal des Galeries) et Fabrice Gardin (metteur en scène), ont pensé qu’il était essentiel de rappeler de temps en temps certains passages marquants de l’Histoire. « Cela nous semblait un beau message à faire passer aujourd'hui. Anne Frank est un symbole, connu et reconnu à travers le monde. Mais avant d’être un symbole, avant toutes ces productions autour de son nom, il y a une histoire, et c'est cette histoire que nous allons vous raconter. Une histoire simple et terrible à la fois. Une histoire qui éclaire un des pans les plus sombres de notre Histoire… »


Les adaptations du « Journal d’Anne Franck » étant nombreuses, Fabrice Gardin a opté pour une d’elles, qui existait déjà, celle de Frances Goodrich et Albert Hackett - la seule avalisée par Otto Frank.


Melissa Collignon


Infos

« Le Journal d’Anne Franck »

Mardi 19 mars 2019 à 20h, 2h15 (avec entracte)

Dès 16 ans

Une production du Théâtre Royal des Galeries, réalisé grâce à l’aide du CAS.

Réservations : www.centrecultureldenivelles.be

Tél. : 067/88.22.77

26 vues

© 2018 creation by Pica Mundo sprl - Toute reproduction interdite sans autorisation de la rédaction.

Editeur responsable : Chantal Cayphas I Pica Mundo sprl - Rue Sainte Gertrude 14 - 1400 Nivelles   I   Belgique   I   n° d'entreprise : 0874.357.604