Le vrac a le vent en poupe

Développée dans les magasins bio, la vente en vrac connaît aujourd’hui un engouement tel qu’elle a su prendre toute sa place au sein d’épiceries spécialisées. Si pour certains elle est devenu une évidence, elle garde pour d’autres une aura de mystère qui les empêche de franchir le pas. Alors le vrac, c’est quoi, exactement ?




Le vrac est un système de distribution qui consiste à proposer à la vente, et en libre service, des produits qui ne sont pas préemballés, que le client peut acheter au poids selon ses besoins, et qui sont conditionnés sur le lieu de vente, idéalement dans un contenant amené par le client.


On trouve quasiment tous les produits en vrac : fruits, légumes, céréales, farines, pâtes, riz, huiles, fromages, viande, mais aussi lessives, savons, etc. Concrètement, les aliments secs sont souvent placés dans des distributeurs, et les fruits et légumes dans des cageots. Les contenants amenés par le client ou proposés par le magasin sont réutilisables, généralement des bocaux ou des sacs en tissu.


L’intérêt de la vente en vrac est multiple ! Ecologique d’abord, puisque d’une part elle diminue fortement la quantité produite d’emballages (et donc de déchets) et que d’autre part elle évite le gaspillage alimentaire (puisqu’on achète uniquement les quantités dont a besoin). Fait non négligeable quand on sait qu’en Wallonie, chaque habitant génère 500 kg de déchets ménagers par an, dont 100 kg d’emballages (sans oublier les 3.500 kg/an/habitant de déchets industriels causés par la fabrication de biens de consommation).


Economique ensuite, puisque le prix du produit est délesté de celui de l’emballage qui représente généralement 10 à 30 % du prix payé par le consommateur (cycle de production, intermédiaires et marketing). D’autant plus interpellant quand on sait qu’environ la moitié des emballages finissent brûlés, dans les décharges ou … dans la nature.


Le vrac permet également à chacun d’être acteur d’une consommation raisonnée et raisonnable. On ne sait pas toujours comment faire pour agir mieux, ici c’est du concret : choisir le vrac, c’est se libérer de la pression marketing et agir de manière responsable. Sortir de l’industrialisation croissante, de la vente à l’unité, du sur emballé, des gros lots à consommer rapidement.

Enfin, le vrac c’est aussi la possibilité de s’ouvrir beaucoup plus facilement à la découverte de nouveaux produits, et de varier sa consommation. Acheter des petites quantités c’est ne pas être obligé de terminer tout le paquet avant d’essayer autre chose, et c’est aussi oser de nouveaux produits sans craindre de ne pas tout manger. Bref, le vrac est un facilitateur.

Le vrac n’est pas nécessairement bio, ni local, mais dans les faits, la majorité des épiceries spécialisées en font également leur ligne de conduite.


A Nivelles, nous avons la chance d’avoir 3 épiceries, chacune avec ses spécificités et son ancrage : Ekivrac au Petit Baulers, BouticAvrac à Monstreux, et Pot & Carot dans le centre !

Ekivrac n’en est pas à son coup d’essai : notre magasin est le 3è de cette petite chaîne créée par Géraud Strens en 2016. Sa volonté : une épicerie fiable, basée sur la confiance des clients, des producteurs et des fournisseurs.


BouticAvrac est le projet muri de longue date de Sybille Tintinger, une sacrée nana, élevée quasi en autarcie et pour qui le bio et le zéro déchet sont d’abord une philosophie de vie. Elle aime ses produits et est capable de vous en parler pendant des heures avec l’amour du bien manger qui la caractérise. Ses clients sont avant tout des adeptes du bio heureux de pouvoir trouver chez elle un large assortiment de produits de qualité, majoritairement locaux. Chaque jour, dans sa maison au bord de l’eau, elle accueille de nouveaux curieux prêts à se lancer.

Pot & Carot est né de l’amour passionné pour la cuisine de Catherine Boucquey. Ici, on vient pour deux raisons : ses plats cuisinés maison, bios, le plus locaux possibles, plein de légumes, souvent végétariens voire végétaliens (mais pas que) et surtout divinement bons ; et son épicerie en vrac, bio et constituée des produits les plus courants de nos placards familiaux. Catherine connaît parfaitement ses produits, leur provenance, leurs atouts, les meilleures façons de les cuisiner, et adore en parler. Le zéro déchet est ici fondamental, avec le vrac bien sûr, mais également grâce ses plats cuisinés qu’on emporte dans des contenants réutilisables. Le gaspillage est évité au maximum puisque tout est acheté au poids, sans minimum.

Les clients de Pot & Carot sont d’abord venus pour ses bons petits plats prêts à manger … parce que ne pas avoir le temps ou l’envie de cuisiner ne doit pas nécessairement rimer avec malbouffe. Petit à petit, les clients convaincus et les curieux ont investi la partie vrac de l’épicerie, découvert l’avantage des petites quantités, apprécié le plaisir de la nouveauté, réalisé que tous les produits de base s’y trouvaient, et surtout se sont aperçus que le vrac, ce n’était pas si compliqué que ça.


Parce que oui, le vrac, c’est pour tout le monde ! Simple et à portée de mains, il offre une vraie solution de consommation responsable, et permet à chacun d’apporter sa contribution active à la sauvegarde de la planète. Changer de comportement et d’habitudes n’est pas toujours facile, mais chaque pas dans la bonne direction est un pas de gagné pour de bonnes pratiques au quotidien.


Ekivrac - Avenue de France 12 - ekivrac.com

BouticAvrac - Rue du Gendarme 32 A

Pot & Carot - Rue du Cura 46 - potetcarot.be


Emilie Colle

@ The Nivelles Lovers, 2018

© 2018 creation by Pica Mundo sprl - Toute reproduction interdite sans autorisation de la rédaction.

Editeur responsable : Chantal Cayphas I Pica Mundo sprl - Rue Sainte Gertrude 14 - 1400 Nivelles   I   Belgique   I   n° d'entreprise : 0874.357.604